Qu’est-ce qu’une toiture végétale ?

toiture

Si vous êtes un adepte de la nature, vous allez surement apprécier d’avoir un petit coin de paradis chez vous. Savez-vous qu’il est possible d’aménager un espace de verdure sur le sommet d’un bâtiment ? Le toit végétal ou toiture végétalisée est une solution de plus en plus courante de nos jours. Comment ça marche ?

Une toiture végétale : c’est quoi au juste ?

Avec la toiture végétalisée, le toit d’un bâtiment est rempli de végétation. Quoique les plantes doivent faire l’objet d’un tri minutieux. En effet, elles doivent être autonomes afin de pouvoir se développer correctement, car la circulation y est limitée pour ne pas endommager le toit.

Il existe actuellement trois types de toits végétaux. La toiture végétalisée extensive est la plus légère. Elle est dotée d’une mince couche de sol et nécessite peu d’irrigation, donc peu d’entretien. Le coût d’installation est également plus accessible. Cependant, il faudrait une inclinaison inférieure à 35 ° et la charge maximale est limitée à 100 kg.

Le toit vert semi-intensif possède une épaisseur plus importante. L’avantage, c’est que le propriétaire peut élargir sa gamme végétale. Néanmoins, il faudrait prévoir un entretien plus important. L’arrosage est également obligatoire, ce qui peut être contraignant.

Enfin, il y a la toiture à végétation intensive qui nécessite un système d’irrigation. Cette alternative requiert un investissement plus conséquent, mais assure une meilleure performance. En plus de cela, les possibilités en matière d’aménagement et de plantes sont multiples. On peut même y planter des arbres, car la charge maximale peut aller jusqu’à 500 kg par mètre carré.

Quels sont les critères à retenir pour choisir une toiture végétalisée ?

Si vous souhaitez aménager un espace vert chez vous, vous pouvez vous tourner vers le toit végétal. Le choix va dépendre de l’inclinaison de votre toiture, le type de végétaux à planter (les plantes grasses sont plus adaptées pour une toiture extensive), l’entretien et le budget.

Il est possible d’installer la toiture végétalisée sur n’importe quel support. En général, il faudrait prévoir 8 couches superposées : le support, le pare-vapeur, l’isolant thermique, la membrane d’étanchéité, la couche filtrante, la couche de culture et les végétations. Le poids total doit être adapté à la charge que peut supporter le toit du bâtiment. Il faudrait également penser au drainage. Normalement, les excès d’eau de pluie sont évacués vers les gouttières.

Pour vous simplifier la tâche, il est conseillé de vous tourner vers le complexe de végétalisation « tout-en-un » qui rassemble toutes les couches. La pose est simple et rapide et peut se faire toute l’année, peu importe la saison. On peut aussi opter pour la plantation de mottes ou de godets, vous offrant la possibilité de diversifier la palette végétale. Attention ! Cette alternative ne peut être envisagée qu’au printemps ou en automne. De même, l’installation est assez complexe.

Pourquoi installer une toiture végétalisée ?

La toiture végétalisée a le vent en poupe ces dernières années puisqu’elle offre une meilleure qualité de vie aux gens. Elle rallonge également la durée de vie du toit, vu qu’elle augmente l’isolation et la solidité de la membrane et protège l’installation des rayons ultraviolets. Les pertes de chaleur sont donc réduites, entrainant une économie d’énergie non négligeable. En même temps, le toit végétal permet aux occupants de disposer d’un espace vert, convivial et agréable près de la maison ou même de son local professionnel.

En outre, cette option permet d’augmenter la valeur d’un immeuble. En cas de revente, vous pouvez espérer une plus-value assez conséquente. Aussi, c’est une solution écologique. Les plantes régulent les mouvements thermiques de l’air et captent les particules volatiles. C’est donc un bon moyen pour réduire l’émission de gaz à effet de serre et assainir l’environnement. Enfin, la végétalisation de toiture favorise la rétention des eaux de pluie jusqu’à 75 %, limitant ainsi les risques d’inondation.

Décoration intérieure : choisir un tapis sur mesure
Pourquoi acheter un hamac ?