Quel sèche-serviette installer dans votre salle de bain ?

Sèche-serviette

Le sèche-serviette est devenu une pièce incontournable dans la salle de bain. En plus de sécher les serviettes, il permet également de chauffer la pièce. Cela garantit ainsi le fait d’avoir une température agréable et des serviettes bien sèches à la sortie de la douche. Il existe sur le marché plusieurs types de radiateur sèche-serviette. Il convient donc de bien choisir le modèle afin de trouver celui qui conviendra le plus à vos besoins.

Fonctionnement d’un sèche-serviette

On distingue trois types de sèche-serviette. Les plus courants sont les sèche-serviettes électriques. Ils contiennent un liquide caloporteur qui est chauffé grâce à une résistance électrique. La chaleur générée permet alors de sécher les serviettes et de chauffer la salle de bain en même temps.  L’avantage de ce type de dispositif est de sécher les serviettes même lorsque la résistance est éteinte. Les modèles électriques fonctionnent par branchement sur secteur et ce sans raccordement au chauffage central. Ils peuvent donc être utilisés même en intersaison lorsque le chauffage n’est pas allumé. Cependant, ce type d’appareil, même s’il s’agit d’un petit sèche-serviette, consomme généralement une grande quantité d’énergie. Pour réduire la facture, il est possible d’installer un sèche-serviette à eau. Directement raccordé au chauffage central de la maison, il est très économique. Toutefois, il ne peut être utilisé qu’en hiver, lorsque la chaudière est allumée. Enfin, un dispositif mixte allie les avantages des deux précédents types de sèche-serviette. Il est raccordé à la fois au chauffage et au secteur. Ainsi, il s’utilise en hiver grâce au système de chauffage et en été, en mode électrique.

Quel matériau choisir ?

Depuis quelques années, les fabricants ont développé des modèles avec une multitude de matériaux. Les plus courants sont ceux en acier qui sont également plus accessibles. Ils sont donc parfaitement adaptés aux petits budgets. Il en existe aussi en aluminium, plus chers mais permettant une montée de température plus rapide. Chauffer la douche prend alors moins de temps qu’avec un sèche-serviette en acier. Pour les budgets plus conséquents, les dispositifs en laiton ou en acier inoxydable seront préférables. Ils possèdent en effet des capacités de chauffage plus élevés que les ceux fabriqués en aluminium ou en acier. Quel que soit le matériau choisi, la dimension d’un sèche-serviette est généralement de 1 x 0,5 m. Des modèles plus petits existent cependant pour les salles d’eau de faible superficie. En ce qui concerne la puissance de l’appareil, il est important de prendre en compte la superficie de la salle de bain. Pour maintenir une température de 20°C, il faut par exemple compter 100W par m² à chauffer.

Un design qui se marie à la décoration

Outre ses fonctionnalités, un sèche-serviette se choisit en fonction de son design. Il est par exemple possible de choisir la forme des tubes. Les tubes ronds sont les plus classiques.  Les tubes plats ou en amande offrent quant à eux une surface de séchage plus large. Certains dispositifs possèdent même des surfaces de séchage rectangulaire pour remplacer les tubes. Ils offrent ainsi une montée de température beaucoup plus rapide. Vous pouvez aussi choisir votre sèche-serviette en fonction de sa forme. Les plus classiques ont une forme droite. Toutefois,vous pouvez opter pour un modèle galbé. La courbe de ce type de radiateur permet d’y placer facilement les serviettes. En outre, vous pouvez choisir entre un radiateur fixé au mur ou un appareil sur pied. Ce dernier, mobile, est tout indiqué pour une petite salle de bain. Enfin, on trouve facilement un large choix en termes de design pour les modèles haut de gamme. Finis les radiateurs de salle de bain blancs et fades! Les sèche-serviettes se déclinent aujourd’hui sous plusieurs coloris : rouge, noir, bleu, etc. Le sèche-serviette devient alors un véritable élément de décoration de votre intérieur.

Pourquoi acheter un hamac ?
Mobilier scandinave : découvrez le charme de la chaise fourmi