Rénovation de sa boutique : L’essentiel à savoir

Rénovation

De nombreuses raisons peuvent
motiver le promoteur d’une activité commerciale à envisager la rénovation de sa
boutique. Un tel réaménagement permet de renouveler l’espace commercial grâce
auquel l’on se démarque de la concurrence.

La rénovation permet en outre d’améliorer
son image et encourage la clientèle à revenir. Les travaux de rénovation
impliquent en règle générale la fermeture de la boutique, une situation qui peut
être à l’origine d’un manque à gagner pour le commerçant sur la période
concernée.

Il est de ce fait impérieux d’appréhender toutes les
implications et surtout les désagréments auxquels pourrait donner lieu la
rénovation de sa boutique avant de commencer les travaux.

Le choix du prestataire

La rénovation d’une boutique se distingue de celle d’une
habitation sur de nombreux points. Bien qu’il s’agisse dans les deux cas de
travaux de construction, il est important de noter qu’une boutique reçoit des
clients et que des articles y sont commercialisés.

Pour cette raison, il convient de faire appel à un
prestataire professionnel dans le cadre de la rénovation
de sa boutique
. Celui-ci procède au diagnostic et identifie les
aménagements internes et externes nécessaires, en fonction des exigences du
commerçant.

Il est important de choisir pour cela un artisan situé à
proximité du chantier. Les annuaires, les comparateurs et les sites officiels
s’avèrent bien utiles à cet effet.

Par ailleurs, des qualifications ainsi que des labels
existent, notamment dans le domaine du BTP, et permettent de valider les
compétences d’un prestataire.

L’on peut évoquer à titre d’exemple, des labels tels
que :

·        
Certibat, ECO artisan, Qualibat et QRGE pour les
travailleurs du bâtiment ;

·        
QualiCLIMA pour les spécialistes du froid ;

·        
QualiPV pour les professionnels des panneaux
solaires.

La taille de l’entreprise de rénovation est également un
paramètre à prendre en compte au regard de l’envergure des travaux. Un grand
chantier peut en effet nécessiter un volume de ressources qu’une petite
entreprise familiale se révèlerait incapable de couvrir.

Le bouche-à-oreille peut également être un moyen efficace
pour trouver le prestataire de confiance.

Rénovation de sa boutique : Les autorisations

Dans certains cas, il est indispensable d’obtenir auprès des
autorités locales, des autorisations avant le démarrage de la rénovation de sa
boutique.

La déclaration des travaux

Lorsque les travaux affectent l’aspect de la devanture du
commerce sans modifier ni sa destination ni sa surface, une déclaration est
obligatoire. Les aménagements concernés sont ceux qui changent l’aspect
extérieur du bâtiment et consistent à :

·        
Modifier la vitrine ;

·        
Ajouter une nouvelle ouverture ;

·        
Appliquer une nouvelle peinture sur la façade
externe.

A l’inverse, les travaux contribuant à la restauration d’une
boutique ne nécessitent une déclaration préalable que lorsque le bâtiment est à
moins de 500 mètres d’un monument historique. Le cas échéant, une autorisation
doit être sollicitée auprès de la mairie avant le démarrage des travaux.

Le permis de construire

En lieu et place de la déclaration des travaux dans le cadre
de la rénovation de sa boutique, une demande de permis de construire doit être
déposée à la mairie lorsque :

·        
La surface de la boutique augmente de plus de 20
mètres carré ;

·        
L’immeuble sur lequel est située la boutique est
inscrit ou classé en qualité de monument historique ;

·        
Les travaux touchent les structures porteuses de
l’immeuble ;

·        
Le bâtiment est protégé par un plan de
sauvegarde et de mise en valeur.

Apprenez-en plus ici sur le
permis de construire. En raison de l’ouverture de la boutique au public, le
permis de construire doit mentionner les plans du projet, la notice d’accessibilité
ainsi que les plans intérieurs avant la rénovation.

Il faut enfin, outre la déclaration des travaux ou la
demande de permis de construire, obtenir une autorisation d’installation ou de remplacement
d’enseigne lorsque la rénovation affecte l’enseigne.

Une demande d’autorisation d’occupation du domaine public
est nécessaire dans le cas où les travaux d’aménagement impliquent une
terrasse.

Quelques précautions à prendre

Les travaux de rénovation peuvent causer certains dommages.
Il importe, pour cette raison, d’apposer une affiche dans la cage d’escalier et
sur les portes d’entrée. Il faut en outre informer les clients et le voisinage
du projet de rénovation et de la durée des travaux.

La réalisation des travaux d’une traite est généralement préférable
à un aménagement au coup par coup. Il n’est pas agréable d’accueillir les
clients dans le bruit et la poussière.

Lorsque l’option de l’aménagement au coup par coup est
faite, le commerçant voit gonfler la facture des prestations de rénovation de
sa boutique car le prestataire est tenu de monter et démonter plusieurs fois le
matériel de protection contre la poussière.

Quel budget prévoir pour acheter une maison en Gironde
Travaux de menuiserie à Montpellier et Nîmes